Fátima et la boutique Leitão

preciosa

Couronne en or et pierres précieuses. Leitão & Irmão, 1942

Entre mai et octobre 1917, trois petits bergers, Lúcia, Francisco et Jacinta ont vu « une dame plus brillante que le soleil ». Stimulé par la foi catholique, le message de Fátima se répand dans le monde à partir de 1917. La statue Pèlerine de Notre-Dame de Fátima parcourt depuis lors les cinq continents.

En 1941, un groupe de portugais lance un mouvement menant à une quête nationale pour créer une couronne de reine consacrée à Notre-Dame de Fátima. Ce groupe préférait collecter des bijoux à l’argent, dans le but de concevoir la couronne directement avec les dons de chacun.

Des milliers de personnes donnent alors autant de pièces à boutique Leitão. Avec tout cet or, cet argent et ces pierres précieuses celle-ci fabrique gracieusement la Couronne de Notre-Dame en 1942, représentant l’œuvre de joaillerie portugaise la plus remarquable du XXème siècle, tout en étant la plus connue au monde.

Pendant trois mois, douze joailliers / orfèvres travaillent sur ce projet. Conformément au dessin élaboré par la boutique, 2 992 pierres précieuses y sont serties, en mettant en évidence huit tiges en or, qui correspondent, en termes héraldiques, à une couronne de reine.

Le couronnement officiel a lieu le 13 mai 1946, à Fátima, par le Légat pontifical.

Le 13 mai 1981, Jean-Paul II échappe à un attentat sur la Place Saint-Pierre au Vatican. On considère alors qu’il est sauvé par Notre-Dame de Fátima. En 1984, à Rome, le Pape offre à l’Évêque de Leiria la balle qui l’a atteint, en gage de sa reconnaissance. Curieusement, lors de la production originale de la Couronne, en 1942, un espace vide de la taille de la balle se trouve à la jonction des huit tiges de reine. Elle y sera placée en 1989.

puncao peq